documents-and-formalities-travel-airport-security

Documents et formalités

Conditions d’entrée dans les différents Pays

Dans ce contexte d’épidémie mondiale, chaque pays adopte des mesures visant à la protection de ses ressortissants et de ses visiteurs. Nous avons synthétisé pour vous l'ensemble des informations utiles pour les destinations que nous desservons et rendu disposnible l'ensemble des pièces justificatives en téléchargement pour faciliter votre voyage.

Néanmoins, nous vous recommandons de vous tenir informés et de vous renseigner régulièrement sur les conditions d’entrée à considérer pour chacun des pays que vous visiterez ou par lesquels vous transiterez. Pour cela, nous vous invitons à consulter les sites Internet officiels de chaque Pays, ou encore le site officiel de IATA.

Conditions d’entrée à Tahiti

 

Avant votre départ, nous vous invitons à vérifier les formalités d'entrée et de séjour en Polynésie française auprès du Haut-Commissariat de la république en Polynésie française.

Nous vous rappelons que ces informations sont soumises à modification sans préavis en fonction des réglementations en vigueur. Pour plus d’informations, veuillez consulter les sites officiels du Haut-commissariat, du GIE Tahiti Tourisme, de la Direction de la Santé en Polynésie, du Ministère de l’Intérieur et des autorités américaines Centers for Disease Control and Prevention (CDC).
 

Conditions d'entrée en France métropolitaine

Avant votre départ, nous vous invitons à vérifier les formalités d'entrée et de séjour en France Métropolitaine auprès des services du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères et du Ministère de l’Intérieur.
Nous vous rappelons que ces informations sont soumises à modification sans préavis en fonction des réglementations en vigueur. 

Mesures sanitaires et conditions d'entrée aux Etats-Unis

 

- Quel que soit votre statut vaccinal :
Pour tout voyageur âgé de 2 ans et plus :
• Un résultat test RT-PCR ou antigénique négatif, réalisé la veille ou le jour du départ, OU un document attestant qu’il est rétabli de la COVID 19 après avoir été testé positif au SARS-COV-2 dans les 3 mois précédant le départ du vol, ainsi qu’une lettre d’un prestataire de santé agrée ou d’un agent de santé publique attestant qu’il est autorisé à voyager.
Renseigner la déclaration et attestation sanitaire exigée par le CDC.

Pour tout voyageur âgé de 16 ans et plus :
•    Remplir le formulaire en ligne "Traveler form
 
- Si vous êtes vaccinés, vous devez également :
Justifier d’un schéma vaccinal complet. Plus d’information ci-dessous dans l’onglet « Statut vaccinal »
Par dérogation un tel justificatif n’est pas requis pour le(s) voyageur(s) mineur(s) qui vous accompagne(nt)).
De plus les mineurs de 12 ans et plus accompagnant un majeur vacciné sont dispensés de déclarer un motif impérieux.
 
- Si vous n’êtes pas vaccinés OU si vous NE pouvez PAS présenter la preuve d’un schéma vaccinal complet et faites partie de la liste exhaustive des exceptions à l’obligation vaccinale autorisées par les autorités américaines, vous devez également :
Obtenir une autorisation de voyage pour motif impérieux depuis et vers les USA. Vous devez effectuer votre demande sur la plateforme ETIS entre 30 et 6 jours avant votre vol.
Les mineurs de moins de 12 ans sont dispensés de déclarer un motif impérieux.
Pour votre information, les recommandations de la CDC (Center for Disease Control and Prevention) sont consultables ici.
 
 

Les frontières de Nouvelle Zélande sont pour le moment fermées aux voyageurs non résidents de Nouvelle Zélande

Chaque voyageur visitant la Nouvelle-Zélande doit avoir :

  • un passeport valide 3 mois après la date de retour ou,
  • un passeport valide 1 mois dans le cas où votre passeport a été délivré par un pays ayant une ambassade ou un consulat de Nouvelle-Zélande qui délivre des passeports.

Nouvelles conditions de voyage pour la Nouvelle-Zélande

De nouvelles conditions ont été mises en place pour les voyageurs par le gouvernement Néo-Zélandais. Elles sont applicables pour certains visiteurs et passagers en transit. Le document, nommé NZeTA (New Zealand Electronic Travel Authority) doit être demandé pas les voyageurs via le site web ou l’application mobile officielle.

Le NZeTA est obligatoire pour voyager à partir du 1er Octobre 2019.

Avant votre voyage en Nouvelle-Zélande, renseignez vous afin de savoir si vous avez besoin du NZeTA. Il est possible que vous deviez également payer un IVL (Visitor Conservation and Tourism Levy).

Pour savoir si vous devez effectuer ces démarches, rendez-vous sur le site immigration.govt.nz/nzeta.

Qui devra détenir un NZeTA ?

  • Les citoyens en visite ou en transit, venant d’un pays appartenant au programme d’exemption de visa, c’est-à-dire qui ne nécessitent pas de visa pour entrer en Nouvelle-Zélande,
  • Les personnes voyageant avec un passeport provenant d’un pays appartenant au programme d’exemption de visa* de transit, et qui passent par le salon de transit de l’Aéroport International d’Auckland pour se rendre dans un autre pays,
  • Les résidents permanents d’Australie.

Les détenteurs de passeports néo-zélandais et australiens et les voyageurs titulaires d'un visa valide de Nouvelle-Zélande n'ont pas besoin d'un NZeTA.

Quand demander un NZeETA et payer l’IVL ?

À partir de août 2019, vous pouvez demander l'NZeTA et payer l'IVL de deux façons :

  1. En téléchargeant l’application mobile officielle « New Zealand immigration » sur votre téléphone.
  2. En complétant le formulaire sur le site Web de l’Immigration de Nouvelle-Zélande.
     

Nous vous recommandons d’anticiper votre demande d’NZeTA avant votre voyage. Cela peut prendre jusqu’à 72 heures pour obtenir l’approbation de votre NZeTA.

Validité et coût :

Un NZeTA sera valable 2 ans et coûtera 9,00 NZD pour les demandes faites sur l’application mobile et 12,00 NZD pour les demandes faites sur le site Web.

‘International Visitor Conservation and Tourism Levy’ (IVL) :

  • L'IVL sera introduit en même temps que l'NZeTA et coûtera 35,00 NZD.
  • Une fois payé, l'IVL durera aussi longtemps que l'NZeTA sera valide. Il sera payable sur demande de visa ou d’un NZeTA à partir de août 2019.
  • Les résidents permanents australiens devront être titulaires d'un NZeTA mais ne seront pas tenus de payer l’IVL.

Questions importantes :

J'ai besoin d'un visa pour voyager en Nouvelle-Zélande (ex : Etudiant, Working Holiday visas…). Que dois-je faire si j'arrive en Nouvelle-Zélande après le 1er août 2019?

Si vous faites une demande de Visa après le 1er Août 2019, des frais de 35,00 NZD vous seront facturés pour l'IVL, ainsi que les frais de Visa. Si vous avez fait une demande de Visa avant le 1er Août 2019, l’IVL n’est pas payable, même si vous arrivez en Nouvelle-Zélande après le 1er Août 2019.

Que dois-je faire si je n'ai pas besoin de visa pour voyager en Nouvelle-Zélande avant le 1er Octobre 2019 (citoyen d’un Visa Waiver country*) et que je ne suis pas australien?

Avant le 30 Septembre 2019, aucune modification n'a été apportée aux conditions de voyage ou d'entrée en Nouvelle-Zélande.

Que dois-je faire si je n'ai pas besoin de visa pour me rendre en Nouvelle-Zélande à compter du 1er octobre 2019 (citoyens d’un Visa Waiver country*) et que je ne suis pas australien?
Vous devez être titulaire d'un NZeTA ou vous ne pourrez pas monter à bord de votre vol. Lors de votre demande d’NZeTA, vous devrez aussi payer l'IVL en plus des frais d’NZeTA (le système de demande vérifiera automatiquement si vous êtes exempté ou dû de payer).

Que dois-je faire si j'ai déjà réservé mon voyage pour la Nouvelle-Zélande ?
Vous pourrez faire la demande de votre NZeTA et payer votre IVL à partir de Août 2019 avant que celle-ci ne devienne obligatoire au 1er octobre 2019.

Mon nom de mariée et mon nom de jeune fille sont inscrits sur mon passeport. Quel nom dois-je utiliser pour mon NZeTA ?
Le nom utilisé sur le NZeTA doit correspondre à la partie lisible par la machine du passeport. Pour une femme mariée qui a les deux noms sur le passeport, il est obligatoire d'utiliser le nom de jeune fille.

Pour plus d’information, veuillez cliquer ici : www.immigration.govt.nz/nzeta

Les conditions d’entrée et les réglementations douanières sont susceptibles de changer sans préavis. Assurez-vous de les vérifier auprès de votre agent de voyage et/ou des autorités compétentes avant un voyage à l’étranger. Chaque passager est seul responsable de la présentation des documents de voyage nécessaires pour se rendre dans les pays qu’il souhaite visiter et de se conformer aux lois et aux réglementations en vigueur dans les pays visités, que ce soit pour s’y rendre, en repartir ou y passer (correspondances).

 

*Andorra  -  Australia  -  Austria -  Belgium  -  Brunei  -  Chile  - Czech Republic -  Denmark -  Estonia -  Finland -  France -  Germany - Greece -  Hungary -  Iceland -  Ireland -  Italy -  Japan -  Latvia -  Liechtenstein -   Lithuania -   Luxembourg  - Malta  -  Monaco -  Netherlands -  New Zealand -   Norway -  Portugal -   San Marino -   Singapore -   Slovakia -   Slovenia -   South Korea -   Spain -   Sweden -   Switzerland -  Taiwan -  United Kingdom.

Les frontières de l'Australie sont pour le moment fermées aux voyageurs non résidents

Chaque voyageur visitant l’Australie doit avoir un passeport valide, un visa ETA (une autorisation électronique) ou un visa normal non électronique, une preuve d’un billet retour ou aller-retour, et des fonds suffisants. Un visa ETA de tourisme ou d’affaires ou un visa normal est requis pour un séjour ne dépassant pas les trois mois. Les formulaires de demande sont disponibles dans les agences de voyage participantes ou sur le Web ou en prenant contact avec le bureau des visas australien.

Le gouvernement australien a développé TravelSECURE, un nouveau site Internet très pratique, pour vous aider à passer les contrôles de sécurité plus rapidement et plus facilement, en s’assurant que vous soyez mieux préparé pour votre voyage. TravelSECURE est un site facile à utiliser qui réunit les informations personnelles des voyageurs et des informations liées à la sécurité des moyens de transport, des vidéos et des fiches d’information dans un seul et même endroit. Le site énonce également les produits interdits, le contrôle des passagers et de leurs bagages, et des restrictions en matière de liquides, d’aérosols et de gels. Les voyageurs trouveront également des recommandations pour voyager avec leurs enfants, leur ordinateur portable, leurs médicaments et leur équipement sportif. Les pages-clés de TravelSECURE ont été traduites en arabe, chinois, japonais et espagnol pour permettre un accès plus large.

Visitez le site TravelSECURE pour plus d’informations.

Les conditions d’entrée et les réglementations douanières sont susceptibles de changer sans préavis. Assurez-vous de les vérifier auprès de votre agent de voyage et/ou des autorités compétentes avant un voyage à l’étranger. Chaque passager est seul responsable de la présentation des documents de voyage nécessaires pour se rendre dans les pays qu’il souhaite visiter et de se conformer aux lois et aux réglementations en vigueur dans les pays visités, que ce soit pour s’y rendre, en repartir ou y passer (correspondances).

Chaque voyageur visitant le Japon doit avoir un passeport valide. Un visa est généralement requis en fonction de la nationalité du voyageur et du but de sa visite. Renseignez-vous auprès de votre agent de voyage ou du consulat japonais le plus proche.

Les conditions d’entrée et les réglementations douanières sont susceptibles de changer sans préavis. Assurez-vous de les vérifier auprès de votre agent de voyage et/ou des autorités compétentes avant un voyage à l’étranger. Chaque passager est seul responsable de la présentation des documents de voyage nécessaires pour se rendre dans les pays qu’il souhaite visiter et de se conformer aux lois et aux réglementations en vigueur dans les pays visités, que ce soit pour s’y rendre, en repartir ou y passer.