To Tatou Manureva, la famille s’agrandit

12 Février 2018
Image de l'hélicoptère de la compagnie Tahiti Nui Helicopter

En juin 2017, Tahiti Helicopters – unique entreprise de Polynésie à offrir un service d’hélicoptères civils – opérait son dernier vol après 7 ans d’activité. Faute de repreneur, la société a fermé et les hélicoptères ont été rapatriés en métropole. Outre les vols touristiques et les prises de vue aériennes (dont elle tirait près de 70% de ses revenus) Tahiti Helicopters intervenait également en support logistique de grands travaux (notamment sur des missions de levage), dans la lutte contre les incendies, ou encore pour des évacuations sanitaires (200 en 2016). Sa fermeture a occasionné une onde de choc sur le Territoire.

Après une phase d’étude, la synergie entre l’un des leaders européens du transport aérien en hélicoptère et l’un des acteurs majeurs du monde touristique polynésien est apparue comme une évidence. Elle soutient une logique indéniable pour pérenniser le redéploiement du transport par hélicoptère en Polynésie française.

Si les besoins comblés jusqu’alors par Tahiti Helicopters n’ont pu qu’être adressés partiellement depuis la fermeture de la société, Tahiti Nui Helicopters (TNH), première filiale d’Air Tahiti Nui, va pouvoir reprendre ces missions de service publique tout en répondant à la stratégie de développement de la Compagnie au Tiare avec une offre de service nouvelle et variée répondant aux besoins manifestes d’une destination touristique : baptêmes de l’air, transferts touristiques, et autres possibilités uniques qu’offriront les hélicoptères en Polynésie.

Transport de passagers à la demande, vols touristiques, travaux en hauteur, secours en montagne et évacuations sanitaires ou médicales feront partie de l'offre de la filiale TNH. Cette activité permet à Air Tahiti Nui de se diversifier autour de 4 missions principales :

  • Le transport de passagers à la demande, afin de permettre un transfert direct et sans attente à l’arrivée des clients depuis un vol international ou en connexion des jets privés, en croissance importante ces dernières années ;
  • Le sightseeing (Tahiti, Moorea, Îles Sous le Vent) ;
  • Les travaux en hauteur (équipement de pylônes, etc.) et le secours en montagne ;
  • Les évacuations sanitaires ou médicales d’urgence depuis les îles.

 

Le lancement commercial de la nouvelle compagnie est prévu fin avril début mai 2018. Le recrutement des équipes a d’ores et déjà été initié.

TNH prévoit d’opérer avec 4 appareils au total:

  • 2 Airbus Helicopter H135 (Eurocopter EC135T2)
  • 2 Airbus Helicopter H125 (Eurocopter AS350 B2)

 

Deux hélicoptères seront basés à Tahiti ; deux autres appareils seront stationnés à Bora Bora. La compagnie réceptionnera ses trois premiers hélicoptères le 5 avril prochain : 2 EC135 et 1 AS350 B2. 1 AS350 B2 viendra compléter la flotte au mois de juillet 2018. Grégoire Le Bacon, photographe, designer et artiste peintre, signe l’identité visuelle (logo, livrée) de la nouvelle compagnie.

 

Les acteurs du projet

HBG, n°1 français du transport en hélicoptère

Groupe franco-suisse familial depuis 38 ans, HBG est aujourd’hui leader du transport aérien en hélicoptère en France et dans le TOP 5 du marché européen, notamment au travers de ses filiales Mont Blanc Hélicoptères et Hélicoptères de France.
Le groupe dispose d'une flotte de près de 80 hélicoptères en exploitation (56 en propre, plus de 20 en management et 140 appareils en maintenance) et de 33 bases positionnées sur trois continents : Europe, Afrique et Amérique du sud.
HBG emploie 300 personnes, compte 150 pilotes, et affiche un CA de plus de 8 milliards Fcfp en 2016.

ATN, acteur majeur de développement du tourisme polynésien

Compagnie de transport aérien international, Air Tahiti Nui opère depuis 1998. Premier employeur du Territoire en termes de chiffre d’affaires (second en termes d’effectifs), ATN recensait 784 collaborateurs au 31 décembre 2016.
La flotte d’Air Tahiti Nui se compose actuellement de cinq Airbus A340-300, qui sera progressivement remplacée par des Boeing Dreamliner B787-9, avions de nouvelle génération, à compter du mois d’octobre 2018.
Le compte de résultat de la Compagnie affichait en 2016 un chiffre d’affaires de 35,5 milliards Fcfp.

 

Logo de Tahiti Nui Helicopters
Image d'un hélicoptère de la compagnie Tahiti Nui Helicopters sur une plage de sable dans les îles des Tuamotu

L’équipe TNH

UNE BELLE SYNERGIE ENTRE HBG ET ATN

Tahiti Nui Helicopters est l’opportunité pour HBG de conforter sa place de leader sur le marché de l’exploitation d’hélicoptères en étendant la présence de HBG Group en Outre-Mer et son savoir-faire à la région Pacifique. La création de TNH est un atout majeur pour le développement du groupe, fier de fournir son soutien aux autorités locales et à la population en apportant son expérience de leader sur le marché du transport par hélicoptère.

Cette nouvelle société permet aussi à Air Tahiti Nui de renforcer son implication sociétale et son soutien à l’économie polynésienne. Première filiale de la Compagnie au Tiare, TNH lui permet également de monter en niveau de service – répondant ainsi à sa stratégie de développement tout en confortant ses critères d’excellence.

HBG et Air Tahiti Nui sont actionnaires à parts égales de la SAS Tahiti Nui Helicopters.
Avec cette création, HBG étend son certificat de transport aérien (CTA) et s’occupera donc principalement de la partie opérationnelle. Air Tahiti Nui quant à elle mettra plus en avant son expertise et ses connaissances en tant que professionnel du tourisme polynésien, notamment à travers les volets marketing et développement commercial, ainsi que sa maîtrise des canaux de distribution.
La gestion se fera de façon autonome à travers une équipe dédiée et la mise en place d’un comité de surveillance.

LA DIRECTION DE L’EXPLOITATION

Anciennement responsable des opérations de Tahiti Helicopters, Laurent Touvron comptabilise 24 ans d’expérience dans les opérations aériennes et la gestion de projets liés à l’aéronautique, indifféremment au sein de la cellule planification et transit aérien du Commandement des forces armées de Polynésie française, ou aux centres de détection et de contrôle, à Mont de Marsan d’abord – en tant que contrôleur de défense aérienne et en route, et à Drachenbronn ensuite – en tant que responsable technico-opérationnel. Il prendra la tête de l’exploitation de Tahiti Nui Helicopters à compter du lancement commercial de la compagnie.

LA GOUVERNANCE TNH

En tant que représentant moral d’Air Tahiti Nui, Mathieu Bechonnet assurera la Présidence de Tahiti Nui Helicopters ; Fondateur et propriétaire du groupe HBG, Renaud Blanc en assurera la Direction Générale.